Skip to content
Accueil » Les auteur(e)s

Les auteur(e)s

Beno

Fils d’une bibliothécaire, Beno suit un parcours scolaire classique jusqu’en 2001, où il intègre l’école Pivaut de Nantes en section dessin d’animation. Il réalise également, en tant que dessinateur, une série jeunesse nommée “Mylaidy a des soucis“. Beno et Jean-Marc Derouen (qui réalise le scénario) ont publié 7 albums jeunesse.

En 2014, Beno lance une nouvelle série nommée Zoo Dingo et publiée aux éditions P’tit Louis, scénarisé par Neymo. Parallèlement, il réalise pour les écoles et les médiathèques des animations à destination des enfants sur la création de bande dessinée.

Après la sortie du troisième tome de Zoo Dingo, Beno réalise avec Neymo une nouvelle série jeunesse adressée pour les 0-3 ans appelée Collection Pourquoi…

Bruno Bertin

Bruno Bertin, né le 7 octobre 1963 à Fougères, est un dessinateur, coloriste et scénariste de bande dessinée français. Il vit à Rennes.

Créateur de la célèbre série Les Aventures de Vick et Vicky, de la série Zoodingo et de la collection Pourquoi… entre autres, il est édité principalement aux Éditions P’tit Louis, Art Il écrit également sous le pseudonyme de Neymo.

Proche du million d’exemplaires vendus, la série Vick et Vicky, traduite en breton et déclinée en romans, est l’une des séries de bandes dessinées les plus vendues en Bretagne.

Brucero

Brucero est né en Bretagne en 1970, à Lorient. Passionné pour la nature et pour tout ce qui attrait au fantastique et à la fantasmagorie, son rêve d’enfance était de devenir dessinateur. Il a suivi un parcours scolaire classique jusqu’au bac puis fait un bref passage aux Beaux-arts de Lorient et de Rennes.

Mais c’est en autodidacte « touche à tout » qu’il s’est lancé tous azimuts dans la vie artistique sans véritable formation, avec toujours comme objectif de devenir peintre-illustrateur. De tous ces petits riens, il a acquis une expérience et un petit savoir-faire qui ont fini par convaincre un éditeur de lui donner sa chance ; ce fut avec Le Livre Secret de Merlin, qui parut fin 2007.

Actuellement, il travaille sur un ouvrage qui traitera de plantes et de féerie. Tout son travail tend à faire exister et vivre un univers intérieur peuplé de petits et grands êtres, merveilleux ou non, qui doivent faire de l’imaginaire le continent à explorer à l’infini…

Céka

Céka, de son vrai nom Erick Lasnel, est un scénariste de bande dessinée français.
Diplômé en communication, après une quinzaine d’années passées dans la publicité en tant que créatif (concepteur-rédacteur), il décide au début des années 2000 de retourner à sa passion de jeunesse : le scénario BD.

Depuis, il partage son temps entre la presse et l’édition. Pour la presse, il collabore, entre autres, avec Spirou, Cosinus, Bayard, le Groupe Pif, Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Système D ou Courrier Cadres.

Il compte une trentaine de BD à son actif, dont une vingtaine d’albums collectifs aux Éditions Petit à Petit.

Frank Costes

Franck Coste est un scénariste et dessinateur de bandes dessinées français. Né dans une famille de militaires, Franck Coste se lance dans l’organisation de festivals de BD dont la spécificité est la participation conjointe à des opérations caritatives.

En 2005, il fonde avec des amis l’association Idées +, qui a pour objet de réaliser des projets BD aux profits d’actions caritatives et humaines (Resto du Cœur, Secours Populaire, Neuf de Cœur, Prévention Routière). En 2007, l’association devient Idées+ / Le Fun en Bulle. Cette structure permet l’édition d’ouvrages ainsi qu’une aide à certains auteurs.

En 2009, il devient éditeur avec la société Idées+ Passion BD, et y a lancé une ambitieuse collection aéronautique baptisée Plein vol.

Pascal Davoz

Pascal Davoz est un auteur-compositeur et scénariste de bande dessinée, né le 3 juillet 1953 à Neuilly-sur-Seine.

En bande dessinée, il collabore en tant que scénariste avec Jean Torton,(Jéronaton) Anne Hofer, Wyllow, Eudeline, Philippe Tarral, Béni, Massimiliano Notaro, Yves Plateau et Richard Ortiz. Il est l’auteur, aux éditions Casterman, dans la collection « Jacques Martin présente », d’une biographie en quatre tomes de Napoléon Ier. Il est l’auteur, en 2020, aux éditions Paquet (aux dessins Callixte et Van Linthout) de l’adaptation BD des Dix petits nègres, d’Agatha Christie, sous le nouveau titre “Ils étaient dix”

Grand spécialiste de Napoléon il publie chez Idées Plus “La Gloire des Aigles” sur la campgne de Russie.

Claire Dumas

Cette coloriste met toujours la touche finale aux BD. Elle travaille depuis longtemps avec son mari Jérôme Eho.

Florence Dole

Elle est auteure mais dans un tout autre registre, elle a publié “Espiègleries“, l’actualité en humour et en images drôles, 16 chroniques illustrées par Niko.


“Espiègleries…La Suite” a, depuis, été réalisé en duo avec le dessinateur de presse Nono. Un regard amusé, voire tendre, sur l’actualité. Le livre a suscité de belles émotions.
“Espièglerie…s revient” avec le dessinateur Goutal.

La suite des “Espiègleries est dessinée par Christophe Laze

Jérôme Eho

Jérôme Eho a réalisé, pour le groupe PSA, un album, traduit en 15 langues, alors qu’il travaillait pour la société de communication LCI. Ce dessinateur de renom a posé ses planches à dessins en 2009, non loin de Bayeux. Passionné de voitures il participe à des nombreux albums collectifs dans ce domaine

Il a aussi crée la série Les Petits Citoyens.

Oriol Garcia Querra

Oriol Garcia i Quera (Barcelone, 1967) est un auteur spécialisé dans la bande dessinée historique, et plus particulièrement dans les personnages et épisodes de l’histoire de la Catalogne, dont il a dessiné plusieurs albums, presque toujours avec son propre scénario, et publiés en catalan et en français.

Anne Franjou Gille

Cette coloriste travaille depuis plusieurs année avec Roger Widenlocher.

Alain Goutal

De père breton et de mère berrichonne, Alain Goutal est né à Bourges le 30 septembre 1948. Il vit depuis 1972 sur les Hautes Terres de l’intérieur de la Bretagne : le Pays Plinn.

Auteur protéiforme (bandes dessinées, illustrations, dessins de presse, affiches, clips télé, expositions), il est aussi cofondateur de Quai des Bulles, le festival de la Bande Dessinée et de l’Image Projetée de St Malo, qu’il a coorganisé pendant 17 ans. Il a collaboré à de nombreux périodiques dont : Pilote, Frilouz, Je lis des histoires vraies, Nitassinan, le Canard de Nantes à Brest, Oxygène, Cinémaction, Greenpeace, Bretagne Actuelle, Ar Men, Défi, Symbiose, le Lien, Actua 22, Nekepell, Pays de Bretagne, LDC Bédégrammes, Bretagne Magazine, L’Hebdo de Michel Field (Canal +) et le Grand Forum de Philippe Gildas (Canal +)… Ainsi qu’à l’aventure de Dilhad Sul.

Il a publié près de 25 albums et a aussi réalisé plus de 500 affiches… Enfin, depuis le début de 2009, Goutal anime au jour le jour un blog d’humeur, citoyen et politiquement incorrect : goutal.over-blog.com , dont un premier recueil, « Blog à part », a été publié en 2011, et un second, « Là où ça fait mal », au printemps 2013.

Georges Grard

Georges Grard, alias Geg, né à Paris en 1961, est un scénariste de bande dessinée, écrivain et éditeur français. Ancien instituteur, il anime sa maison d’édition Grrr… art Éditions depuis 1999. Avant de devenir instituteur, Georges Grard est passé par le centre de formation de l’AJ Auxerre.

A partir de 2006, il publie La bande à Ed qui obtient le Prix Handi-livre du meilleur ouvrage jeunesse en 2008, une BD familiale qui met en scène de jeunes héros handicapés En juin 2014, il fonde l’Handispensable, mag, un trimestriel de 80 pages traitant des handicaps. Il en est le directeur et principal rédacteur. Le périodique ActuaLitté met en avant ce journal en publiant : « il n’existait pas encore de magazine à proprement dit « culturel » sur le handicap. Georges Grard […] a donc relevé le défi ».

La chercheuse française Karine Gros consacre plusieurs communications scientifiques au travail de Georges Grard sur le handicap. Elle considère « les bandes dessinées de Georges Grard comme étant les meilleures sur le handicap». Le chercheur canadien Mouloud Boukala consacre également un article à la série de Georges Grard La bande à Ed.

Eric Ivars

Eric Ivars est un scénariste et dessinateur français de bandes dessinées né à Paris.

Il a été publié dans de nombreux titres de presse, du Journal de Mickey à Pif Gadget en passant par l’Echo des Savanes, Fluide Glacial Cargo Zone, I love English, Science & Vie junior, L’Auto Journal, Mobile Mag, Nrj…

Jaap de Boer

Cela fait vingt-cinq ans que le dessinateur Jaap de Boer, connu aussi sous le nom de Bruno Bouteville, dessine des BD : de la BD humoristique franco belge à la fresque épique d’influence comics, en passant par l’érotisme, le roman policier, l’illustration ou son statut d’enseignant BD.

Christophe Lazé

Christophe Lazé est illustrateur. Il a publié une cinquantaine d’albums, le premier à 18 ans. Il aime dessiner des enfants parce qu’ils sont plus démonstratifs, plus expressifs que les adultes, plus souvent en mouvement. Il aime aussi les dessins qui fourmillent de détails pour que les enfants qui les regardent se perdent dans l’image, qu’ils s’y arrêtent


Il intervient dans les écoles pour expliquer son métier et la fabrication d’un livre.
Il dessine pour la presse jeux BD et rébus, a dessiné Pifou et travaille même pour Union, un journal érotique. Il suit le Tour de France cycliste pour Ouest-France

Gwendal Lemercier

Gwendal Lemercier est un dessinateur, illustrateur, peintre et coloriste breton.
Après l’obtention d’un BTS Design Graphiste, il a poursuivi ses études et obtenu le diplôme des Beaux Arts de Brest. Il a travaillé ensuite comme illustrateur aux Éditions Mira et AK sur le thème de l’imaginaire celtique. Il signe notamment l’Imaginaire celtique réalisé en collaboration avec Obion et Patrice Pellerin et la Bretagne par les artistes chez le premier, et la Nuit, l’Alchimie, Godiva et le Carnet féérique chez le second.


Découvert dans les années 2000 par Soleil, il dessine les trois tomes des “Contes de l’Ankou” (2003-2007), le one-shot “Dragons” (2006) et deux tomes des “Arcanes d’Alya” (2007-2008).
Cela ne l’empêche pas de participer à d’autres projets comme les “Contes des hautes terres” (Tome 2) chez Delcourt en 2005.


Il poursuit toujours cette activité d’illustration et a notamment participé à deux art-books collectifs chez Colexia ou les Enfants de la Chimère chez Spootnick en 2008.
Il est dessinateur de la série “Durandal”, scénario de Nicolas Jarry (2010-2012).
Ses œuvres sont exposées à la Galerie l’encrage à Brest et d’autres chez Daniel Maghen à Paris.

Philippe Luguy

Philippe Luguy, de son vrai nom Guy-Philippe Liéron, est un autodidacte du dessin.
Dès l’âge de 18 ans, il fait la connaissance de Bonnet, Pellos et Godard qui le conseillent et l’encouragent. Après avoir publié quelques planches dans Cols Bleus, Frimousse, Princesse, il travaille pour les revues de petit format, (Akim, Kiwi, Lancelot), ainsi que pour divers journaux (Fripounet, Formule 1, Ami-Coop, etc…).


En 1974, il crée “Sylvio le Grillon” dans le journal Pif, qui paraîtra jusqu’en 1982. Son premier album, “Cyril et le Château des Mille Diamants”, sort aux Editions Garnier en 1977. Puis Luguy participe avec Le Guen, Gaty, Deynis et Lenvers, sous le pseudonyme de Five Stars à la série “Albator” réalisée d’après une série T.V. (5 albums aux Editions Dargaud de 1980 à 1981).
Luguy travaille aussi pour la télévision française, en 1980, dans des émissions aussi diverses que l’Aventure des Plantes, avec J.P. Cuny et J.M. Pelt, Espace Fabbri, avec Jacques Fabbri et Bernard Mabille, Les Tibères avec B. Delflandre et P. Vialet, Thalassa avec William Garit et Georges Pernoud, etc… Puis l’année suivante, Philippe Luguy crée “Percevan” dans le journal Gomme (scénario de Fauche et Léturgie dont trois albums sont publiés aux Editions Glénat de 1982 à 1984), la série se poursuit aux Editions Dargaud, en albums. Le dernier album de la série en date, “Le Septième Sceau“, est sorti en 2004.
Actuellement, une réédition des aventures de “Sylvio” est en cours, aux éditions Bernard Grange (premier tome paru en 2004).

Yann Lesacher

Yann Lesacher alias Yal est né en 1966. Études de graphisme en publicité en Normandie, puis Beaux-Arts de Rennes et enfin école de Gobelins à Paris… (pour ce qui est de la formation). Graphiste et illustrateur indépendant depuis 20 ans, avec un axe dorénavant orienté vers une démarche un peu plus picturale. Peintre aquarelliste ou encore caricaturiste sur des évènements ponctuels, puis éditeur de sa propre collection de carnets (Éditions de Dahouët).

Il réalise depuis 4 ans (et pour encore 10 ans environ) un tour de Bretagne en détail en retranscrivant en images peintes et dessinées, tous les éléments rencontrés au hasard de ses randonnées régulières et successives sur le sentier de randonnée GR34. Si ce projet trop dense ne peut pas être réalisé en totalité en croquant sur le site, les voyages régulièrement entrepris hors de France sont eux, par contre, régulièrement retranscrits par des carnets croqués en direct (Argentine, Tanzanie, Népal…).

Ce carnet de Bretagne découpé en épais tomes de 128 pages est aussi là un prétexte à faire évoluer son travail dans le sens de la variété dans le style et dans la technique artistique utilisée. L’auteur est un amoureux du dessin et de l’art pictural et graphique, c’est l’essentiel de la démarche. Le texte est présent sous forme d’annotations courtes, souvent une réflexion décalée qu’entraîne le sujet dessiné. Les fonds d’usine, la vie rurale ou encore les musées servent d’exercices de croquis in situ.

Alain Mary

Alain Mary a dessiné pendant longtemps pour son plaisir dés son plus jeune âge. À quatorze ans, il illustrait déjà le journal de son école.

Plus tard, les réseaux sociaux lui ont procuré une ouverture sur le monde et l’opportunité de faire connaître son travail en dehors du cercle familial.

Serge Mogère

Serge Mogère, artiste à part entière est peintre aquarelliste, dessinateur-peintre de cartes postales, scénariste et dessinateur de BD. De 1970 à 1980 il peint et expose à Londres, Villingen, Paris, Pointe-à-Pitre, etc… En 1980, lors du salon de la bande dessinée d’Angoulème, il obtient le prix du meilleur dessinateur débutant pour “Eppenis, femme soleil”, et publie ses premiers albums. En 1983, il publie une œuvre audacieuse de 176 pages, BD en noir et blanc sur le Japon médiéval : Samaturo le Samourai, préfacé par Osamu Tezuka, grand maître de la BD japonaise. En 1992, paraît l’album noir et blanc dont il fait également le scénario: Les Riches Heures du Chevalier Arnauld, racontant les aventures d’un preux compagnon de Guillaume le Conquérant. En 1993, c’est tout naturellement qu’il accepte d’illustrer la Saga de Bósi, traduite par Jean Renaud.


Ces deux dernières créations le confortent à réaliser une série historique tout en incorporant les ingrédients décoratifs de l’époque médiévale. Dans le premier album des Riches Heures d’Arnauld de Bichancourt, Et Guillaume devint Roi, Arnauld de Bichancourt se fond à son tour dans la célèbre Tapisserie de Bayeux et nous conte sa Geste du Conquest.
Il lui arrive aussi de scénariser des BD pour d’autres dessinateurs, il rédige ainsi avec Eriamel le scénario de la série “Italia Normannorum, les précurseurs”, pour le dessinateur Bad, qui sort en 2006.


Serge Mogère réside en Bretagne, se consacre à l’aquarelle tout en poursuivant les aventures d’Arnauld de Bichancourt.

Fabrice Mondejar

Fabrice Mondejar (né le 2 mai 1969 à Châtenay-Malabry) est un illustrateur, auteur et éditeur français. Il réalise des albums de contes, des documentaires et des illustrations pour des romans, notamment ceux de Marie Mélisou.

Publié par les éditions Grandir, le Griffon bleu, De Corlevour, Giralangolo (EDT) ou Iona, il a fondé sa propre maison d’édition : le Chat Griffu.

Luc Monnerais

Luc Monnerais est graphiste 3D, illustrateur et peintre. Natif de Lorient, il a étudié à l’Université en Arts Plastiques de Rennes.

Tour à tour graphiste maquettiste, designer, graphiste-concepteur 3D, il créé en parallèle des peintures, fresques et bandes dessinées. En 2012, il signe“Danse macabre” sur un scénario de Olivier Keraval.

Ses deux titres les plus connus “Dans la peau du bourreau” et “La Jegadou“.

Jean Christophe Nègre

Né en 1969, Jean-Christophe Nègre fait son entrée dans le monde de la BD en 2016 avec la parution de ‘‘Alter Ego’’, le premier opus de « La Rouge et La Noire », une mini-série qui fait le choix de l’humour noir et de l’ironie pour moquer les travers des hommes. Deux tomes suivront : ‘‘Opium Populi’’ et ‘‘Sexus Imperium’’.


Changement complet de style et de genre avec ses albums suivants : « L’Impure », un polar néolithique (one-shot), et ‘‘Le cimetière de Sad Hill’’ (premier épisode de la série « Banjo », BD interactive qui permet aux lecteurs d’écouter sur leur smartphone le héros jouer de la musique).

Niina

Avec son style cartoon aux influences Manga, Niina Xan réalise ici 2 Artbook d’exceptions qui vont ravir tous les publics et ces fans qui la suive depuis ces 14 ans sur les réseaux sociaux.

Niina Xan est une artiste qui a su créer son univers, son style unique dans son genre avec des dessins colorés et fins en font aujourd’hui une artiste suivie par toute une génération. La création et le travail sont le quotidien de cette artiste qui s’inspire d’auteurs tels que Mike RATERA…

Christian Peultier

Christian Peultier est né à Metz le 17 décembre 1968. Il suit les Beaux Arts d’Angoulême pendant deux ans avant de s’inscrire aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Tout fraîchement diplômé, il entame alors une collaboration avec les Éditions Basteberg pour qui il a jusqu’à présent réalisé deux ouvrages : “La Maîtresse poids lourd” ainsi que “Prout la sorcière”.

Si son œuvre s’adresse bien entendu aux enfants, la richesse de son trait, la qualité de ses couleurs et l’ironie distillée dans ces récits font que le public adulte se réjouit tout autant au fil des pages de la série “Mirabelle” ! Avec André Lee , il créé les éditions La Fille de la Lune et sort “Ondine”.

En 2010 sort chez Milan la série BD “Nuage“. Elle Obtiendra 5 prix… l’éléphant d’or, le prix Tibet, prix du conseil régional de Lorraine, trophée jeunesse au Mans et prix BD jeunesse à Creil. Avec “Les Insurgés“, c’est une première BD adulte.

Michel Pichon

Michel Pichon n’est plus à présenter tant ses collaborations multiples à Hara-Kiri, Fluide Glacial, l’Humanité ou TV Magazine l’ont fait connaître.

On dit “c’est du Pichon!“, comme on dit “c’est du Reiser!”. En s’appropriant les pensées de Georges Grard et en les réinterprétant dans ses dessins, il les transcende et les emmène ailleurs, là où le second degré comme le plaisir règnent.

François Plisson

François Plisson, dessinateur né le 24 septembre 1961, a trois passions : la peinture, la sculpture et la musique.

En 1985, il crée le personnage de “ Tristan ” dont le premier tome est paru chez Dargaud en 1987. Depuis 2004 il illustre la série jeunesse les Korrigans d’Elidwenn pour les 6/11 ans sur un scénario d’Hélène Cornen aux éditions de La Fibule.

Pour Casterman, il vient de mettre en dessins les aventures de Jéromine Pasteur dans Taanoki.

Mike Ratera

Entrez dans l’univers fantastique de Mike Ratera. Après avoir travaillé pour ces grandes licences, voici que Mike nous offre la possibilité de réaliser un ouvrage unique et exceptionnel avec les différents héros de légendes du cinéma, des jeux vidéo et du Comics.

Lucien Rollin

Né en 1953 à Bobo Dioulasso (Burkina-Faso), Lucien Rollin passe une grande partie de son enfance en Afrique. Il rêve de devenir ambassadeur et entreprend des études de sciences politiques à Aix en Provence… mais son intérêt pour lesdites sciences s’estompe vite… Il décroche alors une licence d’arts plastiques à Rennes et enseigne pendant quelques années. Parallèlement à cette activité, il développe une grande diversité de productions dans la publicité et l’illustration.

Il fait son entrée dans la bande dessinée en 1982 avec “Orage sur Valdor” sur un scénario de Nell Boix (Glénat). Il réalise de nombreuses planches pour Vécu, Circus, Je bouquine, Frilouz, travaille pour les éditions Milan (illustrations), pour la revue pédagogique TDC. Sa formation d’enseignant le prédispose à encadrer de nombreux ateliers d’initiation à la BD ,ce qu’il fait depuis des années. En 1989, il signe le dessin de Citoyen Liberté, un album sur la Révolution française scénarisé par P. Forni et J.C Camano (Casterman) et surtout, publie le premier volume du Torte dont le scénario est imaginé par Pierre Dubois (conteur sur France 3 et grand spécialiste des lutins) et la mise en couleurs est réalisée par JJ Chagnaud. Un cinquième tome parait en novembre 1994. Il participe à un collectif autour du thème des dinosaures aux éditions du Téméraire. En janvier 1997, toujours avec P. Dubois, paraît Saskia des Vagues, l’histoire romanesque et fantastique d’une jeune fille pirate au XVIIe siècle en Hollande. Il travaille avec Jean Dufaux sur une histoire fantastique qui se passe sur les côtes bretonnes.

Depuis peu, il a quitté Rennes pour se rapprocher de la mer, aux environs de Dinard.

Eric Rückstühl

Après l’obtention d’un bac artistique, Éric Rückstühl entre aux beaux arts. Il commence à réaliser des dessins de presse dans « Les Dépêches » et le « Bien public », ainsi que des dessins publicitaires. Il obtient le prix de la Poste au festival d’Angoulême, avant de commencer des dessins érotiques aux Éditions Rombaldi et participe à la série Astrorires chez Vents d’Ouest. La revue Atze en Allemagne lui commande une bande dessinée prépubliée qui s’intitule : “Le temps des cerises” (scénario Philippe Aubert).

Quelques temps après, il réalisera une quarantaine de bd humoristiques pour le magazine de la fédération française de Natation puis il signe un contrat chez Soleil pour une BD intitulée « Grimaud ». Mais c’est en 1993 qu’il se révélera en Corse, aux Éditions Albiana, avec Ghjuva (ou le Secret de la Restonica). Chez DCL, il proposera ensuite Corsu, le Chasseur d’éclaircies nocturnes, puis La Confrérie des ombres.

En 2007 il sort le dernier tome d’une série de 5 albums : « Casabianca » au salon du livre à Paris. Il a réalisé une série de trois albums historiques avec le scénariste Frédéric Bertocchini et la coloriste est Jocelyne Charrance.

Philippe Thomas

Une petite maison d’édition mais un catalogue de qualité

Tyef

Tyef (tout de même plus simple à retenir que Tyffenn Guerveno), né en 1980, dessinateur de BD depuis 1990 environ (“Les aventures d’Hyper man”, “Trois lecteurs dans la cour de récré”). Bac ES en 1998, Maîtrise d’AES (Administration Économique et Sociale) en 2002, pour avoir un boulot sérieux. L’école Pivaut (techniques d’arts appliqués) de 2003 à 2006 pour travailler le dessin en vue d’en vivre, ce qui se révélera une tâche beaucoup plus sérieuse que prévue, mine de rien…

Des centaines d’illustrations variées en sortant de l’école, dans des domaines aussi divers que la communication, le design de stickers muraux, l’illustration de jeux pour orthophonistes, livre de conjugaison, cartes postales fixes, cartes virtuelles, BD de promotion de logiciel, collaboration avec le CNRS pour la psychologie de la perception, etc…

Tout ça avant d’en (re)venir à la BD en 2009 !

Marie Voyelle

Marie Voyelle est illustratrice pour la jeunesse et pour la presse féminine. Elle réalise également des bandes dessinées pour adolescents.

En 2015, elle publie avec Sibylline, aux éditions Des ronds dans l’O : “C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique : La Licorne”, suivi de “La Sirène”, “Le Loup-Garou”, et “Le Dragon”, et “La Sorcière”.

Roger Windenlocher

Roger Widenlocher est né le 3 juin 1953 à Bône (Algérie). Après des débuts difficiles à l’école maternelle, il effectue un parcours chaotique tout au long de sa scolarité. Il tente une percée dans le dessin d’humour en publiant dans Le Hérisson, Ici Paris, Marius de 1972 à 1975. À partir de cette date, l’histoire perd sa trace. Il réapparaît mystérieusement en 1982 en collaborant avec une agence de presse à la publication dans les journaux d’une série de strips Josua Livingroom le Gabian. Il dessine en 1985 sur un scénario de Xavier Seguin, un album de communication pour la société Essilor : Une couleur d’avance. Suivront les adaptations BD du Roman de Renart, Le Malade Imaginaire, Le Livre de la Jungle, Les Fables de La Fontaine, Le Bourgeois Gentilhomme pour le mensuel Je bouquine. De sa rencontre avec Herlé en 1984 naîtra tout d’abord La Blatte, journal d’humour de bon aloi (5 numéros parus) dont il sut être un directeur de la publication compétent, honnête, clairvoyant, efficace, disponible, mais aussi et surtout, humble et modeste. Il collabore ensuite à divers albums de communications pour se faire plein de sous.

Retiré dans un château du XVIIIe, il répond favorablement à la proposition de “Je bouquine” pour la publication d’une série humoristique et ressort de ses cartons le personnage de Nabuchodinosaure qu’il avait créé lors de sa disparition (de 1975 à 1982) et confie l’élaboration des scénarios à son ami Herlé-le-magnifique. Le premier tome de Coyote Bill, une nouvelle série également sur un scénario de Herlé est paru en janvier 1996 aux Editions Dargaud. Herlé et Widenlocher ont reçu l’Alph’art Jeunesse au 20è Salon d’Angoulême 1993 (Jury d’enfants de 9 à 13 ans) pour “Chroniques de l’apeupréhistoire”.En 1997, il débute une nouvelle série pour la jeunesse avec Achdé ” Woker ” pour laquel il reçoit le prix Jeunesse du Festival de Chambéry en 98 (Il fait ensemble le scénario et le dessin avec Achdé). En 1998, il réalise les dessins d’un nouveau album d’Achille Talon : Achille Talon a la main verte, scénario de Christian Godard.

Philippe Zytka

Philippe Zytka, né en 1968 et originaire de Normandie est photographe de formation. Il est également scénariste et réalisateur. Après quelques courts métrages et de nombreux films institutionnels, il réalise en 2004 le documentaire “Tombés du Ciel” basé sur des témoignages inédits des vétérans du 8e bataillon de parachutistes britanniques.

Passionné d’Histoire et de rencontres humaines, il a écrit son premier scénario de BD avec “La nuit des Paras” publié aux Éditions du Triomphe en 2010 et continue avec succès avec Commando Kieffer en 2012 et SAS Qui Ose gagne en 2014.